© 2016 Stephane Gysens

Murs en fausse-pierre.